UN EURO EN OR ?

UN EURO EN OR ?

Afficher l'image d'origine

2016 est une grande année de sport : les Championnats d’Europe de natation à Londres qui se sont déroulés en mai, Roland Garros à la porte d’Auteuil qui s’est terminé le 5 juin, et maintenant le Championnat d’Europe de Football qui se déroule dans 10 villes de France, plus intimement appelé l’EURO. S’ensuit la Copa America puis les JO de Rio cet été ! Mais maintenant, c’est l’Euro. L’Euro qui commence le 10 juin. Le 10 juin. Le 10 juin, oui c’est demain, plus qu’un dodo ! Le 10 juin, c’est la date symbolique d’un grand mois de folie, espérons- le. C’est le jour que tous les supporters de football de toute l’Europe attendent pour vivre ensemble cette Coupe qui ô joie, se déroule en France. Depuis deux ans maintenant que cet événement est dans toute les têtes après la Coupe du Monde au Brésil, ce ne sont pas seulement 10 villes qui vont vibrer au rythme des équipes présentent et des matchs qui vont s’y dérouler, mais c’est bel et bien tout un pays, 65 millions de personnes, il me semble.

La France espère y croit,et c’est légitime. En effet, une victoire en 1984 face à l’Espagne, tandis que la compétition était organisée dans le même pays et une réussite en 2000, pour ce qui est des championnats d’Europe laissent présager de bonnes choses pour la France : on dirait que le chiffre 16 est son porte-bonheur. Après tout, les bookmakers anglosaxons ne prévoient-ils pas eux aussi la France victorieuse ? Toutefois, il ne faut pas oublier qu’en 1984, la phase finale regroupait seulement 8 équipes tandis qu’elle st constituée de 24 équipes cette année : la compétition est tout autre.

Seulement, d’autres grandes nations européennes sont présentes. L’Allemagne, l’Espagne ou encore l’Italie ont été en finale depuis 2006 soit d’une Coupe du Monde ou d’une Coupe d’Europe. Expérience et danger. Il est dit que la Nationalmannschaft est plus faible depuis le Brésil en 2014 ; cependant, elle peut compter sur des joueurs d’expérience champions du monde pour sa 12ème phase finale d’un Euro depuis 1972. Et puis, Français et Allemands ne sont-ils pas de grands adversaires footballistiquement ? Un peu de piment dans le bourguignon. L’Espagne quant à elle a toujours à sa tête Vicente del Bosque depuis 2008, et donc 2 Coupes d’Europe et une Coupe du Monde au compteur. Pour cette compétition en France, il a choisi de se séparer de joueurs tels que Costa ou encore Torres pour laisser place à des jeunes comme Lucas Vazquez (Real Madrid), qui était, tient ! présent en finale de la Ligue des Champions. Talents … L’Italie, elle, après une Coupe du Monde ratée au Brésil espère reprendre des couleurs chez son voisin frontalier. Les grands adversaires sont nombreux, comme la Belgique, deuxième au classement FIFA, avec notamment un Eden Hazard capitaine très attendu. D’autres nations, collectivement ne sont pas dans les petits papiers des parieurs mais pourraient bel et bien être présentes grâce à un homme qui soulève ces équipes : Bale pour le Pays de Galles ou encore Ronaldo dans le Portugal. 24 équipes, c’est bien cela ?

Mais. Mais, impossible n’est pas Français c’est bien cela. Oui c’est cela. La France, ou tout du moins les aficionados, attendent de se parer de bleu, de blanc et de rouge ; attendent de vibrer devant les matchs entre amis ; attendent l’Equipe de France. Pourvu que les coups- francs de Payet nous fassent crier de joie dans le temps additionnel, pourvu que la tête de Rami envoie la balle au fond des filets, pourvu que les débordements de Coman soient des passes décisives pour Giroud, pourvu que Pogba et Matuidi nous fassent rêver par leur jeu de jambes pour filer droit au but !

Pourvu que cette équipe de France nous fasse rêver et gagner. Car avant tout, oui, c’est une équipe qui va et doit tout faire pour réussir son Euro. Et nous savons par quoi passe une réussite… Une chose est sure, Didier Deschamps, l’homme des grandes compétitions a réuni un groupe, son groupe, qui doit tout faire pour aller au bout. L’Euro, c’est demain, et nous sommes prêts !

Chloé Rebaudo

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s